étude de cas
Apollo13 a su comprendre et synthétiser notre projet complexe de développer trois plateformes interconnectées. L'équipe a réussi à relever le défi !
Geoffroy Meunier
Fondateur @ YURAI
Fonctionnalités en bref
App mobile native
Tableau de bord web
Stripe Connect
Base de données
Automatisations
Outils no-code utilisés
Studio no-code 🚀
Agence certifiée
Glide logoWhalesync logo

Le projet et les débuts

YURAI est une plateforme permettant aux créateurs de webtoon, webcomic, manga numérique et webnovel d’autopublier et monétiser leur série. Les lecteurs peuvent ensuite consulter ces œuvres depuis l’application mobile de YURAI et la plateforme web. YURAI, c’est le YouTube du comic.

Au cours de l'été 2023, Geoffroy Meunier était à la recherche d'une équipe pour l'accompagner dans le développement d'une application mobile.

Geoffroy se démarquait, car il était plus loin qu'au stade d'idéation. Il avait déjà une communauté de créateurs derrière lui avec plus de 20k followers sur les réseaux sociaux. Sa V1, Yurai Éditions, il l'avait déjà fait sur Wordpress.

Le modèle d’affaires se rapprochait alors de l’édition classique, où l’équipe de YURAI devait recevoir les fichiers des créateurs, préparer les fichiers pour leur mise en ligne, gérer la publication des chapitres des différentes séries, etc. Il y avait beaucoup de manipulations qui venaient alourdir la charge de travail en plus de manquer en efficacité.

Geoffroy savait toutefois qu’avec les bons outils, il était possible de diminuer la charge de travail de son équipe tout en améliorant les processus et le modèle d’affaires de son entreprise.

Il était prêt à aller plus loin avec une offre qui se rapproche des grands joueurs mondiaux. Infographiste de formation, il avait déjà les maquettes de l'application en main. Il ne restait qu'à no-coder !

Le mandat initial de la v1 incluait :

  • Permettre aux créateurs d’ajouter leurs contenus dans un tableau de bord web
  • Permettre aux créateurs de monétiser leurs contenus avec des abonnements mensuels
  • Permettre aux lecteurs de lire le contenu sur une application mobile et sur le web
  • Publier l'application mobile native sur les Stores
  • Maintenir à jour une base de données grandissante

On était très excité à embarquer dans son projet et de découvrir le monde du manga !

La stack no-code

Geoffroy avait une idée claire de son application dès le début, sans compromis :

  1. Une application mobile native déployée sur les Stores
  2. Permettre aux créateurs de monétiser leurs contenus à la Patreon

Habituellement, on penche vers la progressive web app (PWA) qui devient de plus en plus complète (avec les notifications). Il est de plus en plus rare où le déploiement sur les Stores est un must have. Ceci dit, les lecteurs de mangas numériques sont déjà habitués à télécharger une application sur les Stores, alors il fallait répondre aux attentes des utilisateurs.

Pour la monétisation, le plus simple est de commencer avec Stripe Connect. Une solution low-code permet de configurer l'app via l'API de Stripe et monter un flow personnalisé.

{{h3-1}}

Flutterflow est un outil low-code pour bâtir une application mobile native déployée sur les Stores. C'est l'outil idéal pour ce projet.

Pour YURAI, on a bâti 3 apps Flutterflow : 

App mobile pour les lecteurs (web, iOS, Android)
Tableau de bord pour les créateurs (web)
App pour les abonnés (web)

Les 3 apps utilisent la même base de données Firestore et le même système d'authentification Firebase. On change simplement le front-end pour le rôle de l'app. L'avantage est que si Flutterflow ne répond plus aux besoins, on peut transférer une partie vers une autre stack, on n'est pas lock-in.

Comme le fondateur de YURAI est infographiste de formation, il avait fait les maquettes dans Adobe XD. On a opté alors pour un modèle hybride où il a pu designer certains écrans directement dans Flutterflow. La force du no-code & low-code est de donner une autonomie et indépendance à quiconque le veut ! Ça lui a permis de diminuer les coûts de développement (i.e notre temps). Flutterflow offre un design system assez complet qui permet de sauver du temps à long terme et qu'on peut utiliser dans toutes les apps.

J’ai été surpris par la rapidité de développement que permet le no-code / low-code. On peut développer en un mois ce qui en prendrait normalement six, et ce, sans compromis sur les fonctionnalités. Apollo13 nous a très bien conseillé en nous suggérant d’utiliser Flutterflow !

Au-delà du design, Flutterflow est pratique pour créer/gérer des fonctions, des actions, des requêtes API, de sauvegarder des données localement et évidemment CRUD (create, read, update, delete) avec la base de données.

Par exemple, un créateur ajoute des séries et chaque série a plusieurs épisodes. Chaque épisode a un index, soit un ordre à apparaitre dans l'app mobile. Si le créateur supprime l'épisode 3 sur 10, il faut que les épisodes subséquents change d'index - 1, car il y a maintenant 9 épisodes. Une fois le custom action créé, il suffit d'envoyer la liste des épisodes et l'index de l'épisode supprimé. La puissance du low-code ! Le seul bémol est que si une série a des centaines d'épisodes, cela peut devenir coûteux, car chaque épisode est une opération vers Firestore.

Custom action
Custom action dans le flow de suppression d'un épisode

{{h3-2}}

Buildship est le parfait allié de Flutterflow & Firebase. On s'en sert comme intermédiaire entre le front-end (Flutterflow) et le backend (Firebase) pour créer des requêtes API et autres actions.

Un dev coderait des Cloud Functions dans Firebase, nous on les bâti visuellement.

Pour YURAI, la plupart des workflows touchent de près ou de loin à Stripe. À partir des webhooks de Stripe ou des actions dans les apps Flutterflow, les créateurs peuvent créer un compte Connect et ajouter un produit, tandis que les lecteurs peuvent s'abonner et voir leur portail client.

On s'en sert aussi pour les filtres et la recherche dans l'app mobile.

Comme il y a des milliers de documents dans la base de données, on veut optimiser la performance des requêtes avec Typesense. L'utilisateur choisit des filtres, la requête part de Flutterflow ➡️ Buildship ➡️ Typesense et revient vers Buildship ➡️ Flutterflow.

L'avantage avec Builship est qu'on peut créer un node entier en code (merci grande soeur Spektrum) et permettre au client de pouvoir modifier les variables facilement via les inputs. Le client ne voit donc pas le code, mais peut modifier les nodes !

{{h3-3}}

D'autres outils sont nécessaires au fonctionnement des applications, mais ne sont pas considérés comme des outils no-code & low-code.

On parle ici de :

  • Firebase (backend)
  • Stripe (argent)
  • Typesense (filtres + recherche)
  • TwicPics (optimisation des images et vitesse de livraison (CDN))
  • Loops (email)
  • Discord (admin & notifications internes)

Les itérations

L'objectif de la plateforme est avant tout de permettre aux créateurs de webcomics indépendants de partager et de générer un revenu grâce à leurs œuvres.

L'exercice au départ a été de couper dans l'gras de toutes les fonctionnalités présentes dans les maquettes pour en ressortir un MVP (produit minimum viable) fonctionnel.

Une fois l'idée validée avec l'app à son état le plus minimaliste, on ajoutera des fonctionnalités basées sur la rétroaction des clients (créateurs et lecteurs), et non seulement sur les hypothèses du fondateur.

Pour la stack, on est confiant que les outils perdureront dans le temps et resteront stables selon la croissance de l'entreprise.

{{ligne}}

Le résultat

Les 3 applications ont été déployées après 450 heures de travail ! On estime un temps de développement classique (en code) pour ces applications à plus de 1000 heures.

Notre collaboration avec Apollo13 a été l’une des plus belles expériences que j’ai vécu dans mon parcours professionnel jusqu’à maintenant. Ça a été un réel bonheur de travailler avec une équipe compétente, capable de surmonter n’importe quel défi et qui, en bonus, est des plus sympathiques !

Les créateurs peuvent ajouter leurs contenus dans le tableau de bord YURAI. Quelques jours après le lancement de la bêta, 17 nouvelles séries ont été ajoutées. Avant, avec l'ancien processus d'édition, cela aurait pris 3 à 6 mois pour accueillir, préparer et publier autant de séries, car l'équipe devait valider, ajouter et modifier du contenu chaque semaine et ce indéfiniment (jusqu'à la fin de la série). Maintenant, ce sont les créateurs qui ajoutent eux-mêmes leurs contenus en quelques minutes !

On reste très proche de Geoffroy et son équipe afin de maintenir et améliorer les applications avec le temps.

YURAI - La nouvelle expérience pour les webcomics indépendants

1

Flutterflow

2

Buildship

3

Autres

4

5

6

7

8

9

10